Nadira et la mauve

réalisé par Sabine Allard et Marie-Jo Long, co-auteur Rémi Dumas, sur une idée du collectif SAFI. Genre / Techniques utilisées : Animation, Silhouette / Pays : France / Année : 2014 / Durée : 3 min

C’est l’histoire d’une habitante du quartier de la Busserine, qui a une relation particulière avec une plante sauvage qui pousse partout entre les interstices des trottoirs de Marseille : la mauve…

Ce film fait partie de la série Cueillir le fruit, l’urbanité par la racine, 4 films documentaires d’animations qui puisent dans le répertoire de savoirs-faire d’habitants du quartier du Grand Saint-Barthélemy, à Maraseille. À partir de cueillettes de plantes sauvages, les narrateurs laissent re-surgir des souvenirs et relatent les liens féconds qu’ils entretiennent avec une plante de leur environnement.
Tout en nous proposant de découvrir différentes facettes d’un quartier au Nord de Marseille, ces films nous emmènent vers un ailleurs. Ils témoignent de parcours migratoires dont les végétaux sont les compagnons silencieux. Il s’agit de montrer ce qui sous nos yeux se dérobe, peut être par habitude et de découvrir par l’intermédiaire d’un récit qu’une "mauvaise herbe" peut être un végétal étonnant, un délice en cuisine, un matériau d’avenir ou un précieux remède, et constitue un véritable héritage.


DIFFUSIONS ET PRIX

Film sélectionné au Festival international du film d’animation d’Annecy (2014), au Festival International du Documentaire (FID) (Marseille, 2014)

Film diffusé au Mois du film documentaire, programme "Découvrir l’ailleurs #2" (2015), aux Rencontres d’Averroès Junior (Marseille, 2014), au Ciné Plein-Air Marseille (2015), au festival Cinambule (Cabrières-d’Avginon, 2014).


PARTENAIRES

Producteur : Collectif SAFI
Avec le concours de Tilt